nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
drapeau
De nouvelles données précisent le rôle des puits de carbone   

img

Pour la première fois, la dégradation des ciments au fil du temps a été traduite par des chercheurs du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE, CEA/ CNRS/ UVSQ ) en termes d’absorption de CO2. C’est un nouveau puits de carbone important, en croissance rapide, qui doit désormais être pris en compte.

Les équipes du LSCE ont également mené une analyse de différentes données à l’échelle globale qui a conduit à une estimation du rôle de la végétation et des sols dans la régulation du CO2 atmosphérique près de deux fois plus précise que précédemment.

-Le rôle de la dégradation des ciments comme puits de carbone

- Une réduction spectaculaire de l’incertitude sur les puits de carbone

 

cp_donnees_puits_de_carbone.pdf (325 Ko)

 
A. Mazaud, dépêche du 28/11/2016
Retour en haut