nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
CDI modélisation atmosphérique inverse au LSCE   
Description de l'offre

Depuis 2005, le Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement coordonne les inversions atmosphériques du service européen de surveillance de l'atmosphère CAMS (http://copernicus-atmosphere.eu/). Il est aussi responsable de la production de l'inversion atmosphérique de CAMS pour le CO2 à l'échelle du globe, qu'il met en œuvre deux fois par an depuis 2011 pour des analyses multi-décennales. Le système d'inversion correspondant est un système modulaire appelé Pyvar. C'est un système bayésien, variationnel, parallélisé, et couplé à plusieurs modèles de transport atmosphérique.
Par ailleurs, le LSCE mène, seul ou en partenariat avec le DLR, les études scientifiques pour les satellites Microcarb (CNES) et Merlin (CNES/DLR), dont les lancements sont prévus vers 2020. En particulier, il devra mettre en place les chaînes opérationnelles de production des inversions atmosphériques de CO2 et de CH4 (produits de niveau 4) pour ces deux missions. Ces chaînes s'appuieront vraisemblablement sur Pyvar, mais le développement d'un double système mondial-régional est envisagé afin de générer des produits à plus haute résolution sur des régions particulières.
Le poste proposé est celui d'un ingénieur de recherche pour Pyvar.
Le/la candidat(e) sélectionné(e) sera responsable de la maintenance du code et de celle des modèles de transport atmosphérique utilisés par Pyvar (LMDZ – principalement – et Chimere, dans leurs versions directe, tangent-linéraire et adjoint). Il/elle coordonnera les développements techniques de Pyvar et prendra en charge une partie des développements scientifiques.
Les développements techniques ont pour buts de renforcer la modularité du système, sa facilité d'utilisation pour sa communauté d'usagers, d'intégrer les développements réalisés par ces usagers, et d'adapter le logiciel à l'évolution matérielle et logicielle de l'environnement informatique.
Les développements scientifiques concernent l'évolution de Pyvar vers un système hybride variationnel/ensembliste afin de permettre au logiciel d'utiliser un nombre croissant de processeurs en parallèle tout en conservant la grande dimension de son vecteur de contrôle. Ce domaine de recherche est particulièrement actif dans la communauté scientifique pour la prévision numérique du temps et des collaborations pourraient utilement être initiées pour cela.
Enfin, le/la candidat(e) sélectionné(e) mettra en œuvre Pyvar pour générer des produits pour les programmes CAMS, Microcarb et Merlin. Dans le cas de CAMS, le travail sera réalisé en partenariat interne au LSCE afin d'assurer une production réellement opérationnelle deux fois par an dans le cadre des engagements contractuels du LSCE.
Profil du candidat

Ce poste s'adresse à un(e) candidat(e) justifiant de connaissances scientifiques et techniques dans le domaine du calcul numérique. La pratique des langages Fortran et Python, ainsi que du monde Unix/Linux est nécessaire. Au moins, trois ans d'expérience professionnelle dans le domaine de l'assimilation de données en géophysique, en particulier avec des modèles de chimie-transport atmosphérique seront appréciés.
Le/la candidat(e) sélectionné(e) sera autonome tout en ayant le goût du travail en équipe. Le poste nécessite une rigueur pointue, une bonne capacité d'organisation, un grand sens des responsabilités, un respect scrupuleux des échéances au sein des projets et de bonnes qualités d'expression orale et écrite, en français comme en anglais. 3452 (4 Ko)
F. Chevallier, dépêche du 03/04/2017
Retour en haut