nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Isotopes du cuivre et cancers : ce que la bière peut nous apprendre
Sylvain Pichat
Laboratoire de Geologie de Lyon, ENS Lyon
Jeudi 23/02/2017, 11h00-12h00
Bat 12, Bibliothèque, LSCE Gif-sur-Yvette

Le cuivre (Cu) est un micronutriment essentiel aux organismes vivants, mais est toxique à hautes concentrations. Les organismes régulent donc les entrées et sorties de Cu en permanence (homéostase). L’homéostase du Cu est perturbée dans de nombreux cancers. Deux études ont montré que le sérum ou les globules rouges de patients atteints de certains cancers sont enrichis en isotope léger du Cu et ont proposé d’utiliser cet enrichissement comme outil diagnostique. Cependant, la raison de cet enrichissement reste inconnue. Pour étudier les effets d’une dérégulation du transport transmembranaire du Cu sur sa composition isotopique naturelle, nous avons utilisé la levure de bière Saccharomyces cerevisiae comme organisme modèle, à cause de la ressemblance de ses transporteurs de Cu avec ceux de l’Homme, et de la facilité à la manipuler génétiquement. Notre étude suggère que la baisse d’activité des réductases du Cu dans les tumeurs peut expliquer les variations isotopiques observées.

Contact : Aline Govin
Retour en haut