nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
La première migration hors d’Afrique des premiers hommes modernes   
img
La sortie d'Afrique de notre espèce, Homo sapiens, vient d'être repoussée d'au moins 60 000 ans par rapport à ce que l'on pensait jusqu'à présent. Elle aurait eu lieu il y a environ 177 000 – 194 000 ans. Cette étude internationale, à laquelle est associé le LSCE, repose sur la datation du plus ancien fossile humain moderne trouvé hors d'Afrique (Israël).
 
Jusqu'à présent, les restes les plus anciens d'Homo sapiens hors d'Afrique (Israël) étaient datés d'environ 90 000 – 120 000 ans.

Une équipe internationale vient de décrire le plus ancien fossile humain moderne jamais découvert hors d'Afrique, à savoir la partie gauche d'une mâchoire supérieure adulte comprenant la plus grande partie de la dentition. Celle-ci a été trouvée sur le site archéologique de la grotte de Mislya, situé sur les flancs du mont Carmel au nord d'Israël, près de la ville d'Haïfa.

Les chercheurs ont appliqué plusieurs techniques de datation à différents matériaux présents sur le site et au fossile humain lui-même pour déterminer son âge. Les résultats suggèrent que le fossile date d'une période comprise entre 177 000 et 194 000 ans.
 
A. Mazaud, dépêche du 07/04/2018
Retour en haut