nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Modifications de l’évolution des sols de montagne dans l’Anthropocène
Manon Bajard
laboratoire GéoHydrosytèmes Continentaux, Université de Tours
Thu, May. 17th 2018, 11:00-12:00
Bat 12, Bibliothèque, LSCE Gif-sur-Yvette

Au cœur de la zone critique, une meilleure compréhension du fonctionnement des sols est essentielle pour garantir la sécurité alimentaire et atténuer les effets du changement climatique. L’altération des sols, le développement des profils et les redistributions de matière (érosion et dépôt) sont des processus liés et discontinus qui traduisent notamment les réponses des écosystèmes aux perturbations anthropiques et climatiques. L’analyse multiproxies comparée de séquences sédimentaires lacustres holocènes (sédimentologie, géochimie minérale et organique, pédologie, palynologie et génétique) et des sols de leur bassin versant dans les Alpes Nord occidentales, permet de comprendre les interactions entre le système agraire, l’érosion et les sols sur des échelles de temps continues et caractéristiques des processus de pédogénèse. Je m’intéresse à la durabilité des pratiques agricoles et de la ressource en sol en comparant notamment l’évolution de l’épaisseur de ces derniers et leur érosion pour mieux contraindre les cinétiques et les mécanismes de résilience des écosystèmes. Je souhaiterais à présent développer la modélisation de l’évolution des sols en croisant érosion et stock de carbone organique et en estimer des paléostocks à partir des archives lacustres.

Manon Bajard a soutenu sa thèse au laboratoire EDYTEM. Elle est actuellement ATER à l’Université de Tours au département Géosciences-Environnement et rattachée au laboratoire GéoHydrosytèmes Continentaux (GéHCO).

Contact : Aline Govin
Retour en haut