nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Les conditions contrastées de rayonnement solaire sous lesquelles croissent les forêts d'Afrique Centrale
Nathalie Philippon
IGE
Tue, May. 23rd 2017, 14:00-15:00
Bat 712, P 100, LSCE Orme des Merisiers

L'Afrique Centrale abrite le 2nd bloc forestier le plus important après l'Amazonie. C'est aussi la 2nde région après le continent maritime en terme d'intensité de la convection profonde. Pourtant son climat reste très largement sous étudié et perçu comme relativement uniforme. Alors que rayonnement solaire et précipitations sont les deux variables clés pour le fonctionnement des forêts, aucune analyse n'a jamais été faite sur l'évolution spatiale et temporelle du rayonnement solaire incident en Afrique Centrale. Seules les précipitations ont été jusqu'ici étudiées et encore sous un angle d'attaque similaire à celui adopté pour analyser les climats semi-arides. En utilisant les données de rayonnement à haute résolution temporelle issues de MSG et en prenant en compte les interactions entre l'échelle diurne et l'échelle saisonnière, j'obtiens une régionalisation climatique de l'Afrique Centrale mettant à jour de fortes disparités spatiales dans les conditions de rayonnement sous lesquelles croissent les forêts.

Qu'impliquent ses disparités en termes de types, fonctionnement et vulnérabilité des forêts ? Comment ces disparités sont-elles simulées/prises en compte dans les modèles de climat / biosphère ? Voici les questions sur lesquelles je souhaiterai échanger au cours de ce séminaire.

Contact : Masa Kageyama
Retour en haut