nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Les émissions de CO2 de l’Île-de-France fortement réduites depuis le confinement de la population  

img

​La teneur atmosphérique en dioxyde de carbone à Paris a fortement décru, très vite après le début du confinement des habitants, jusqu'à atteindre une valeur très proche de celle de Saclay, en Essonne. Cette homogénéisation des teneurs en CO2, totalement exceptionnelle à cette saison, témoigne d'une baisse des émissions de CO2 en région parisienne. Analyse du laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE - CEA/CNRS/UVSQ), installé au CEA Paris-Saclay, sur le mois de mars 2020.

http://www.cea.fr/drf/Pages/Actualites/E ...

A. Mazaud, dépêche du 13/05/2020
Retour en haut