nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Quand la Terre fut une « boule de neige »   

img

Une collaboration internationale publie dans Science Advances, le 8 novembre 2017, une synthèse sur deux épisodes climatiques au cours desquels la Terre fut couverte de glace et de neige. Cet article dresse le bilan de plus de 35 ans de recherches et de polémiques scientifiques sur le fonctionnement d’une Terre « boule de neige » très éloigné de ce que nous connaissons aujourd’hui

La Terre a connu, au Néoprotérozoïque,  deux périodes au cours desquelles elle fut totalement couverte de glace et de neige (Snowball Earth), entre 717 et 659 millions d’années (Ma), puis entre 649 et 635 Ma avant notre ère.

Dès les années 1960, ces épisodes ont été décrits à partir de données géologiques et glaciologiques par le Britannique Walter Brian Harland. À cette époque cependant, aucun processus connu ne permettait d’expliquer comment la planète était sortie rapidement d’une telle glaciation.
En effet, sous le seul effet de la luminosité solaire, le dégel aurait pris des milliards d’années.
À la fin des années 1980, les scientifiques ont proposé un processus de seulement quelques dizaines de millions d’années. Sur une Terre totalement englacée, le CO2 émis par les volcans n’est plus absorbé par les puits de carbone comme l’océan et la biosphère ; il s’accumule dans l’atmosphère jusqu’à des teneurs très élevées, provoquant un effet de serre puissant, suivi d’une débâcle.
Les climatologues du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA-CNRS-UVSQ, Paris-Saclay), en collaboration avec Yves Godderis, du laboratoire Géosciences Environnement Toulouse, se sont attachés à revisiter les relations entre climat et cycle du carbone pendant ces glaciations.
À travers une dizaine d’articles, ils ont contribué à éclaircir plusieurs points.
 
La suite ..

 

Actu-terre-snowball_F.docx (125 Ko)
A. Mazaud, dépêche du 09/11/2017
Retour en haut