nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Contribution des activités humaines à la vague de chaleur record de juin 2019 en France   
img

​Une équipe de climatologues européens (dont ceux du CNRS, de Meteo-France et du CEA) a analysé la vague de chaleur survenue en Europe de l’ouest la semaine dernière à l’aune des modèles d’évolution du climat. Leurs résultats mettent en évidence le lien entre la contribution anthropique au réchauffement climatique et l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des canicules.

Les simulations effectuées par la communauté scientifique, avec et sans l’apport de gaz à effet de serre, montrent clairement le lien entre la survenue de canicule du type de celle que nous avons connue en juin 2019 et le réchauffement climatique.

Ces résultats montrent aussi que les températures extrêmes sont amplifiées lors de canicules. Ainsi, si les températures moyennes augmentent de 2 °C, les températures extrêmes en cas d’évènement caniculaire peuvent augmenter de 4 °C.

Pour en savoir plus:

http://www.cea.fr/presse/Pages/actualites-communiques/environnement/vague-chaleur-juin-2019-climat.aspx

et

A. Mazaud, dépêche du 03/07/2019
Retour en haut