nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Les grandes expéditions africaines sur l’origine de l’homme (1966-1974)
Raymonde Bonnefille
Jeudi 27/02/2020, 11:00-12:00
Bât. 714, P. 1129, LSCE Orme des Merisiers

Raymonde Bonnefille, est normalienne, biologiste, géologue et spécialiste de l’étude des pollens. Elle a été directrice de recherche au CNRS et a travaillé au laboratoire de Géologie du Quaternaire puis au CEREGE, Aix-en-Provence, effectuant de nombreux séjours scientifiques aux Etats- Unis, à l’étranger, en Afrique et en Inde (Pondichéry). En tant que spécialiste internationale, pionnière de l’utilisation des pollens pour la reconstitution de l’histoire des forêts tropicales et des paléoclimats en Afrique, elle a été une participante active aux recherches du Programme National pour l’Etude et la Dynamique du Climat (1980-1995).

Raymonde sera une des rares femmes à avoir participé aux expéditions archéologiques et paléontologiques initiées en Ethiopie dès 1966, et dès le début engagée dans l’exploration géologique de terrains inconnus. Ses premières recherches ont été consacrées à la connaissance du milieu dans lequel vivaient et ont évolué les hommes préhistoriques, Australopithèques et ancêtres hominines plus anciens.

Son livre « Sur les pas de Lucy. Expéditions en Éthiopie”(Ed. Odile Jacob) relate les expéditions, françaises et américaines auxquelles Raymonde a participé. Ce sont de véritables voyages humains et scientifiques qu’elle raconte avec beaucoup de précisions, d’anecdotes et d’humour. Sa présentation illustrée d’images d’archives situe les grandes expéditions des recherches paléoanthropologiques et paléontologiques dans le contexte historique de l’époque, l’Ethiopie, alors empire du Négus. Elle nous emmène dans les paysages de l’Afrique tropicale subdésertique, alors inconnus et exotiques et fait revivre la vie quotidienne et le travail en commun des chercheurs, loin de tout confort moderne. On y apprend le métier de géologue et les rencontres avec les populations locales. Le dénouement de l’ouvrage est l’aboutissement remarquable de la découverte du célèbre australopithèque A. afarensis (Lucy,), dont on saisit bien l’impact et le succès. Comprendre comment cette découverte représente l’aboutissement des longs travaux de recherche et des rencontres scientifiques qui la précèdent, sera le fil conducteur de sa présentation.


Contact : Juliette Lathiere
Retour en haut