nom_organisme nom_organisme nom_organisme nom_organisme
Le carbone 14 apporte la preuve directe de synthèses chimiques dans les cosmétiques de la haute Antiquité   

img

Grâce à une mesure du carbone 14 réalisée pour la toute première fois sur des carbonates de plomb, des chercheurs français ont pu distinguer les produits d’origine naturelle de ceux obtenus par synthèse chimique dans des cosmétiques de l’Antiquité. Ce résultat est publié par le Laboratoire de mesure du carbone 14 (plateforme CEA/CNRS/IRD/IRSN/ ministère de la Culture) associé au Musée du Louvre, le 28 juin 2018, dans Communications Chemistry (groupe des publications Nature). ...

 

En attaché, le communiqué de presse sur cette étude, et le communiqué de presse de la ministre de la Culture

 

CP-C14-cosmetiques-antiquité-f.pdf (502 Ko) 20180628--CP-découverte-Carbone-14-version-DEF.PDF (139 Ko)

http://www.culture.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Francoise-Nyssen-salue-la-decouverte-du-Laboratoire-de-mesure-du-Carbone-14-qui-constitue-une-avancee-considerable-pour-le-patrimoine-culturel-archeologique-et-artistique

.. plusieurs journaux parlent du LMC14.

 

 
A. Mazaud, dépêche du 01/07/2018
Retour en haut